Quel tuteur pour tomates ? Hauteur, types, matériaux

tuteur tomate

La bonne croissance d’une tomate repose sur de nombreux éléments. Bien qu’il ne soit pas indispensable, le tuteurage fait partie de ces critères qui contribuent à cela. L’installation d’un tuteur tomate facilite l’entretien du potager au quotidien tout en permettant l’accès à la plantation plus rapidement. En outre, ce support protège vos plantes des nuisibles.

Il existe une variété de tuteurs tomate : tuteur spiral, piquet de tomate simple, tipi, tuteur en V inversé… Ces types de tuteurs tomate peuvent être conçus en bois, en métal, en verre de fibre ou encore en bambou. Lequel choisir ? Plutôt en acier ou en bois ? Quelle hauteur privilégier ?

Qu’est-ce qu’un tuteur de tomates ?

Tuteur tomate c'est quoi

Le tuteur tomate correspond à une structure droite ou spirale suffisamment solide et rigide. Il s’agit d’un dispositif de maintien utile lors de la plantation d’un potager pour ne pas abîmer les pieds de tomates lors des pluies torrentielles ou lors des vents violents. Le tuteurage doit être effectué avant de planter vos tomates pour ne pas blesser ses racines.

Comment tuteurer les tomates ? Il existe différentes manières de les tuteurer, mais il convient toujours de planter le tuteur avant en amont de l’installation du plant de tomate. 1/3 de la longueur de ce support doit être enfoncé sous la terre pour bien tenir en place. Cela permet aussi d’obtenir un dispositif de maintien plus résistant au vent et qui sera en mesure de supporter le poids des fruits.

Le saviez-vous ? L’installation d’un tuteur tomate offre une meilleure aération des plantes tout en leur préservant de toute sorte de maladies comme le mildiou. En installant plusieurs tomates, votre jardin donnera l’impression que vous faites pousser des plantes grimpantes.

Tuteur tomate : les matériaux

Le choix du matériau affecte la durabilité d’un tuteur pour les tomates. C’est pourquoi il est nécessaire d’opter pour un support inaltérable face à l’humidité et qui possède une grande résistance. En effet, tout cela vous permet d’éviter de devoir renouveler votre tuteur tomate tous les ans.

Tuteur en bois

Le support en bois est susceptible de transmettre des maladies entravant la croissance des plantes. Cela revient au fait que le bois est propice pour abriter les champignons et les spores. Pour résoudre ce problème, il est conseillé de désinfecter le bois avant sa mise en place.

Optez pour des essences imputrescibles offrant une grande durabilité. La meilleure option étant l’acacia, le châtaignier ou encore le hêtre qui sont tous très résistants.

NB : il ne faut pas retirer l’écorce, car elle permet aux liens de rester accrochés correctement.

Tuteur en métal

Bien que salissant, le métal est tout simplement le matériau le plus résistant. Il supporte bien le poids des tomates et résiste parfaitement aux intempéries ainsi qu’à l’humidité. Vous pouvez choisir entre le fer à béton, l’acier ou encore l’aluminium. Misez sur le tuteur en aluminium ou en acier inoxydable, un modèle plus léger, solide et qui ne rouille pas.  

Petite astuce : pour éviter la rouille, vous pouvez peindre votre tuteur en métal.

Tuteur en bambou

Le bambou est le matériau à privilégier pour les portiques et aussi pour les assemblages en tipi. Le tuteur en bambou a l’avantage d’être durable et plus esthétique. Il apporte un charme à un jardin potager. Son seul inconvénient réside dans son aspect trop lisse favorisant le glissement des liens d’attache.

Tuteur en fibre de verre   

Plus onéreux que les autres piquets de tomate, le tuteur en fibre de verre affiche une grande durabilité. Il est plus solide, esthétique et également imputrescible. Sachez qu’il est facile à entreposer durant la saison hivernale.

Types et caractéristiques de tuteur tomate

Tuteur simple

Facile d’installation, le tuteur simple demeure le plus économique. Il suffit d’enfoncer fermement quelques tiges dans le sol et sur le pied d’un plant. Le tuteur classique suppose une culture sur tige avec un diamètre d’au moins 25 mm pour garantir une stabilité imparable. Ce type de support s’utilise autant sur les grandes variétés que les petites.

Tuteurs en V inversés

Tuteur tomate v

Aussi appelé portique consolidé, le tuteur V inversé est formé de quelques paires de tuteurs simples. Ces derniers sont assemblés à leur sommet grâce à une barre horizontale. Ils sont reliés pair à pair par le haut pour former la forme de V inversée. L’espacement entre 2 V inversés doit être 50 cm. Ce genre de tuteur est idéal pour les tomates cerises.

Tuteur spirale

Le tuteur spirale est plus adapté à une variété de tomate de petite taille puisque ce support a tendance à se pencher sous le poids des tomates, il convient davantage aux plantes moins productives et dont vous limiterez la croissance.

Les avis sur ce type de tuteur tomate sont partagés, ceux qui sont pour disent qu’il est facile à installer et qu’il est plus pratique. Ceux qui sont contre dénoncent que ce support penche.

Tipi

Le tipi est constitué de 3 piquets qui sont reliés entre eux au sommet. Ce modèle de tuteur crée une touche décorative dans votre coin jardin. À noter qu’il nécessite un espace plus volumineux, mais résiste parfaitement aux zones ventées. Ce tuteur convient tout particulièrement à une variété de tomate cœur de bœuf.

Cages à tomate

Il s’agit d’une structure en forme de cylindre ou de carré aux contours grillagés d’une hauteur de 1,50 m minimum. Les cages à tomates sont plus adaptées aux plants non taillés. Ce dispositif rend la récolte un peu plus difficile. En revanche, avec ce tuteur, vous aurez la possibilité d’obtenir de grosses récoltes.

Cette technique de tuteurage vous permet de ne pas recourir au lien de serrage puisque les plants de tomates s’accrochent seuls au grillage.

Tuteur tomate : quelle est la hauteur idéale ? 

Les tuteurs sont spécifiquement fabriqués pour accompagner la croissance des tomates. La hauteur idéale se situe entre 1,5 m ou 2 m. Le choix de ce dispositif s’effectue en fonction des matériaux (bois, acier, fer, bambou…) mais aussi en prenant en considération les variétés de tomates.

Les fruits lourds nécessitent effectivement un tuteur tomate à la fois solide et résistant. Sachez également que lors d’un choix de tuteur, il faut aussi tenir compte de la zone où vous avez planté vos plantes. Assurez-vous que votre tuteur puisse résister aux intempéries.