Comment désépaissir une haie ?

désépaissir une haie

Planter une haie de jardin est aussi utile qu’agréable et décoratif pour une maison. Tout au long de l’année, la haie va constituer une verdure de jardin. Elle est également une bonne protection contre les vis-à-vis du voisinage. Ainsi, la haie joue parfaitement son double rôle de clôture et de décoration. D’un côté plus écologique, les haies protègent les petits animaux pendant l’hiver. Au printemps, les oiseaux de petite taille y trouvent refuge en y installant leur nid. 

Cependant, les haies sans entretien peuvent devenir très vite envahissantes. En effet, il est primordial de désépaissir une haie de jardin pour qu’elle se plie aux dimensions et à la hauteur souhaitées. Pour ce faire, n’hésitez pas à suivre ces quelques conseils pour voir comment désépaissir une haie de jardin. 

Pourquoi tailler une haie ?

Désépaissir une haie pourquoi

Tailler une haie est une activité à laquelle doit s’appliquer le propriétaire ou les jardiniers. Désépaissir une haie du jardin est une activité à réaliser régulièrement et selon une méthode précise. 

Telle une plante grimpante, la haie est un bon allié décor et de délimitation de terrain pour son propriétaire. Souvent, la haie est le premier paysage entrevu par les passants ou les invités. C’est pourquoi, il est important que la haie affiche une fière allure tout au long de l’année, car elle traduit l’hygiène et l’attention du propriétaire.

Tout comme les plantes tombantes, la haie peut être atteinte de maladies de plantes telles que l’oïdium, la maladie du trou, le chancre bactérien. La plupart du temps, il faut passer à la taille des parties touchées afin de minimiser le risque de propagation sur l’intégralité de la plante. Désépaissir une haie la protège également contre ces maladies.

Par ailleurs, désépaissir une haie est par ailleurs un soin primordial pour son bon développement et garantit la santé tant des arbustes que des feuillages. Tailler une haie permet une croissance régulière et rapide, car les nouvelles feuilles sont moins encombrées.

Désépaissir une haie nécessite l’utilisation de certains outils de jardinage afin de respecter la plante pour son développement et surtout la floraison.

  • Le sécateur manuel est assez net lors de la découpe de la branche ou des feuillages. Cependant, il faut une certaine technique pour le manipuler, comme il est assez irrégulier et dépend entièrement de l’adresse du jardinier pour faire des formes. 
  • Le sécateur électrique allège l’effort des jardiniers.
  • La cisaille s’utilise sur les haies à bois tendres. 
  • La tronçonneuse électrique est utilisée pour les bois plus durs et plus massifs de la haie. 
  • Le taille-haie permet d’avoir une forme quasi géométrique et plus maîtrisée. Elle est la plus adaptée pour entretenir les haies de grandes surfaces. 

Quand désépaissir une haie ?

La période de pousse

Il faut savoir que la haie a une croissance spontanée. Ainsi, deux fois chaque année, les arbustes qui composent les haies connaissent une croissance massive. Le plus souvent, ces deux périodes sont au début du printemps et à la fin de l’automne. 

La période de taille

Pour que la taille tienne plus longtemps, il est judicieux de désépaissir une haie lorsque les jardiniers remarquent la fin de la période de croissance. 

Toutefois, selon le besoin, il est également possible de procéder à la taille juste avant la période de croissance si le but est de favoriser une floraison plus dense.

Le plus souvent, tailler une haie vers la fin de la saison d’hiver et vers le mois d’octobre est le plus recommandé. 

D’autre part, les haies sont l’habitat naturel de certaines espèces d’oiseaux. De ce fait, il est peu recommandé de tailler une haie entre le mois de mars et le mois de juillet afin de ne pas blesser les oisillons en plein envol.

En période de saison chaude, il est plus efficace de désépaissir une haie soit tôt le matin, soit à la fin de la journée. Le but est d’éviter un choc thermique pour les arbustes à découvert. Dans le cas de sécheresse extrême, le meilleur conseil est de ne pas tailler une haie. En effet, la haie a une réserve d’eau et s’autosuffit en cas de manque d’eau. Ainsi, il est essentiel de préserver cette réserve d’eau tant que l’arrosage n’est pas garanti dans les jours à venir.

En période de saison froide, il vaut mieux tailler une haie uniquement avant ou après la période de grand froid de la journée. Il peut être fatal pour la haie d’être dépouillée de ses feuilles pendant le froid intense.

Quelle est la méthode pour désépaissir une haie ?

Méthode pour désépaissir une haie

Lorsque vous taillez votre haie, il est judicieux de le faire en une fois. Cela va éviter des coupes irrégulières et non conformes.

Il faut commencer par le sommet de la haie, de sorte que les branches coupées tombent par terre. Le plus souvent, le sommet de la haie est plat. Il est cependant possible de réaliser une taille précise pour faire passer des messages à travers la forme de la haie. 

Viennent ensuite les côtés de la haie de cyprès ou de laurier selon votre choix. Pour ce faire, il faut rabattre le taille-haie sur toute la surface en faisant des mouvements de haut en bas. 

La base de la haie doit être plus élargie afin de permettre que toute la partie bénéficie d’eau et d’ensoleillement nécessaire.

Pour faire une coupe horizontale, tenir le taille-haie penché à un angle entre 0-10 degrés par rapport à la haie. Faire ensuite des gestes de demi-cercle, de sorte que les branches coupées tombent tout de suite sur le sol. 

Il arrive que la haie connaisse une croissance excessive et que les branches soient devenues trop dures et rebelles. Dans ce cas, il faut couper les branches encore possibles à atteindre et simplement rabattre les ramages sur le tronc de la haie. Pour cette dernière opération, il faut maintenir ce ramage ou cette branche rebelle avec un cordon naturel. 

Quel type de haie choisir et que retenir ?

La première sélection d’une haie va dépendre de la région et du climat. En effet, il faut respecter la flore intérieure de la plante et ne pas s’obstiner à planter une haie non adaptée aux aléas climatiques de la région.

Il faut prendre en compte le genre de haie dont le propriétaire pourrait régulièrement assurer l’entretien. 

Il y a par exemple les haies sempervirentes ou plantes à feuillage persistant. Ce sont des plantes qui gardent leurs feuilles toute l’année. De ce fait, le propriétaire n’a pas à ramasser les branches et les feuilles mortes. Dans cette catégorie, il y a le laurier, le troène, le cyprès, le thuya ou encore le Leyland.

En matière d’entretien, vérifiez qu’il soit écrit que la composition de l’engrais corresponde à la plante. Sur conseil de jardiniers expérimentés, il faut respecter la période d’utilisation de l’engrais et la composition idéale pour le genre de haie. 

Lorsqu’un propriétaire souhaite planter une haie, il doit être prêt pour tous les entretiens y afférents. Autrement, la haie pousse grossièrement, sans aucune forme et les maladies de plantes peuvent y sévir.

Pour ce faire, les jardiniers peuvent s’équiper de plusieurs outils selon le type de haie ou la forme voulue. Tailler une haie est également indispensable, car cela permet de faire voir l’attention du propriétaire et peut même transmettre un message comme une forme précise ou un dessin évocateur.